Yvette Giraud Album

Les lavandiè du Portugal Lyrics Yvette Giraud

Yvette Giraud - Les lavandiè du Portugal Songtext

Les lavandières du Portugal - 1955

Paroles: Roger Lucchesi - Musique: André Popp
Interprètes: Jacqueline François - YvetteGiraud - .Luis Mariano
Miguel Amador

1 -:
Connaisses-vous des lavandières, comme il y en a au Portugal.
Surtout celles de la rivière, de la ville de Sétubal.
Ce n'est vraiment pas des lavoirs, où elles lavent, mais des volières.
Il faut les entendre et les voir, rythmer leurs chants de leurs battoirs

Tant qu'y aura du linge à laver,
On boira de la manzanilla,
Tant qu'y aura du linge à laver.
Des hommes on pourra se passer.

2 -:
Quand un homme s'approche d'elles, surtout s'il est jeune et bien fait.
Aussitôt glissent leurs bretelles de leurs épaules au teint frais.
Oui mais, si c'est un va-nu-pied ou bien mêm' quelque vieil hidalgo,
Elles s'amusent à le mouiller en chantant d'une voie égayée.

Au refrain ...

3 -:
Le soir venu les lavandières, s'en vont avec leur linge blanc.
Il faut voir leurs silhouettes fières se détacher dans le couchant.
Sur la têt' leur panier posé, telles des déesses antiques.
On entend doue'ment s'éloigner, leur refrain et leurs pas feutrés.

Au refrain ...

4 -:
Oui mais souvent les lavandières, trouvent le mari de leur choix.
Toutes les autres lavandières, le grand jour partagent leur joie.
Au repas de noce invitée, elles mettent une ambiance folie.
Le Xérès faisant son effet, ell's commencent à chantonner:

Dernier refrain:
Lavandières du Portugal,
Le jour, vous vous moquez des hommes.
Là nuit ... vous rêvez d'idéal,
Lavandières du Portugal.
Et tape, et tape, et tape avec ton battoir,
Et tape, et tape, tu dormiras mieux ce soir.
Tu dormiras mieux ce soir, tu dormiras mieux ce soir.
Teile diesen Songtext
Erklären
Okay
Durch weitere Benutzung dieser Webseite stimmst Du unseren Datenschutzbestimmungen zu