Racines Album

Mes souvenirs, mes seize ans Lyrics Eddy Mitchell

Album Racines
Abspielen

Eddy Mitchell - Mes souvenirs, mes seize ans Songtext

Le Calypso Bar du Square de la Trinité
En a vu passer des stars de quartier
Mais ils ont tell'ment rêvé tout éveillés
Le hasard, la magie les a réalisés
Jacques Dutronc ne pensait pas encore à Hardy
Long Chris confondait diligence et taxi
Jean-Philippe Smet ignorait tout de Johnny
Et piquait mes disques dans les surprises-parties
Mes seize ans brûlent encore dans mes souvenirs
Des clichés qui n'arrivent pas à mourir
Les premiers blousons T-shirts et jean délavés
Les premiers rockers légendaires et pionniers
Gene Vincent qui pleurait sur "Ba Baby Blue"
On aimait tout ça et passait pour des fous
Mes seize ans brûlent encore dans mes souvenirs
Des clichés qui n'arrivent pas à mourir
Ma première guitare s'est brisée dès le premier jour
J's'rai pas musicien, mais chanteur faut d'l'humour
Nostalgie tu reviens un peu trop souvent rôder
Parfois tu fais mal mais comment t'oublier
Mes seize ans brûlent encore dans mes souvenirs
Des clichés qui n'arrivent pas à mourir
Mes seize ans brûlent encore dans mes souvenirs
Des clichés qui n'arrivent pas à mourir.
Teile diesen Songtext
Erklären
Okay
Durch weitere Benutzung dieser Webseite stimmst Du unseren Datenschutzbestimmungen zu